Black Bazar

 

 

La critique   –   Les thèmes   –   Les passages   –   L’identité et les étiquettes

 

Black Bazar a été publié en France en 2009. Comme Mabanckou, le narrateur a immigré à Paris de Congo-Brazzaville. L’histoire se passe principalement au café Jip’s où le narrateur montre la réalité de la vie des immigrants africains à Paris. En utilisant la comédie, la satire, et les allusions musicales et littéraires, Mabanckou explore le racisme, la contribution du colonialisme, la diaspora africaine et comment des conceptions correspondantes jouent un rôle dans la culture française de cette époque.

« Dans la plupart de mes livres, je suis présent dans chacun des personnages. La part d’autobiographie réside peut-être davantage dans le destin du narrateur, où je mets des choses que je puise à droite et à gauche de ma propre expérience. Le narrateur de Black Bazar est un apprenti écrivain, c’est un Congolais comme moi, et il aime les cols à trois boutons: je porte toujours des cols à trois boutons! Le rapprochement est vite fait…C’est le roman de la réalité. La fiction peut valablement côtoyer la réalité. Alors j’essaie de l’en extirper. C’est tout. »  Mabanckou explique la nature autobiographique de Black Bazar

Mabanckou parle de son roman:

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Empire and Its Contemporary Legacies