Les Echecs Avant La Réussite

Championnat et Coupe Africaine 

Le continent Africain accueil un tournoi bisannuel afin de déterminer les meilleurs équipes d’Afrique pour les préparer aux stresses qui s’accroissent internationalement aux niveaux plus compétitifs de pression incomparable. Suite aux jeux qualificatifs de la saison, les huit équipes les plus performantes sont séparées en deux groupes respectifs. Chaque attroupement joue entre eu pour établir un classement où les deux meilleurs pays avancent aux demi-finales. Ici l’hiérarchisation fait jouer le vainqueur d’un groupe contre la dauphine de l’autre, avec évidemment les gagnant qui se rencontrent en finale. Ce système marche assez souplement et s’ajuste dans les cas où l’année se trouve au paravent des Coupe Mondiales. Dans ces conjonctures, les championnats déterminent aussi les qualifications Africaines avec seulement les deux pays finalistes qui se trouvent envers la gloire mondiale.

Championnat D’Afrique de 2010

Cette compétition fut place en Afrique du Sud avec les finalistes qui s’homologueraient une place dans la Coupe du Monde de 2011 en Allemagne. Le Cameroun étant placé dans le groupe B, a joué contre la Guinée Equatoriale, la Ghana, et l’Algérie dans des matches serrés afin d’atterrir en demi-finales. Leur première rencontre contre la Guinée Equatoriale semblerait être le commencement d’un cauchemar à venir quand les Lionnes prisent un déficit de 0-2 en moins de trente-cinq minutes. Heureusement, Christine Manie Patiance a trouvée l’arrière de la cage juste avant la mi-temps pour remettre son équipe en contention. Rentrant sur le terrain pour les dernières quarante-cinq minutes, le jeu fut agressif et quasiment égal, quand soudainement Ngogo Michèle prit sa frappe pour marquer l’égaliseur dans la cinquante-septième minute, rendant le score à deux partout. Suite à plusieurs tirs ratés et une fatigue en hausse, le match a finit en égalité grâce à l’effort incommensurable de rattrapage réalisé par les Lionnes.

Avec l’élan du match précédant, l’équipe féminine de Cameroun a commencée leur deuxième match contre la Ghana en pleine force avec un autre but de Christine Manie Patiance menant les Lionnes à l’avantage de 1-0. Avec l’esprit compétitif, la Ghana a répondue promptement pour égaliser la manche avec leur propre frappe, mais qui a tous de suite été neutralisée par le but de Ngo-Ndoumbouk dans la trente-septième minute. Ceci fut aussi la marque décernant la victoire au Cameroun, car la deuxième moitié vu aucun score dû aux plusieurs arrêts impressives des gardiennes Africaines.

En se préparant pour le dernier match de groupe contre l’Algérie, les Lionnes Indomptables étaient en égalités avec la Guinée Equatoriale dans le classement de leurs divisions, tenant le même nombre de points et de différentielles de buts. Ceci voulait dire que la prochaine compétition distinguerait qui jouerait contre l’équipe plus faible d’Afrique du Sud afin d’éviter une demi-finale contre la prédominance Nigérienne, cherchant leur huitième titres Africains. Avec l’aspiration d’arriver en finale pour être invité à la Coupe du Monde, les joueuses ont données tous ce quelles avaient pour battre l’Algérie. Suite à une première mi-temps sans vraies opportunités, Gabrielle Onguene a prise la marche avec un but dans la cinquantième minute. Mais cela n’était pas assez, car pour terminer première dans leurs peloton elles devaient gagner par deux points, alors encore aucune raison de lâcher les rênes. Malencontreusement l’Algérie ne s’ait pas laissée faire, marquant l’égalisateur brièvement avant la fin, créant une pression de nécessitée pour survivre le tournoi. Augustine Siliki a fait tout ce quelle pouvait, finissant par marquer dans les dernières minutes pour donner le triomphe au Cameroun et avec la dauphine du classement de Groupe B.

Screen-Shot-2015-04-03-at-7.52.27-PM-300x91

(Reference aux Tableaux de Complétions)

Comme elles en craignaient, les Lionnes rencontreraient donc l’équipe du Nigeria dans les demi-finales du Championnat Féminine de 2010. Bien sur comme tous les quatre ans, une victoire dans les semis non seulement mènerait à la finale mais plus considérablement qualifierait l’équipe pour une participation dans la Coupe du Monde avec une contingence de s’identifier au niveau international. Dans tous le cas, les athlètes de Cameroun étaient consacrées à l’idée de jouer en Allemagne et allaient faire tous leurs possibles pour y arriver. En commençant les demi-finales, tous avaient l’aire d’être faisable, mais avec le but d’Helen Ukaonu dans la trente-troisième minute et un autre dans le temps additionnels, l’équipe de Lionnes sont rentrées aux vestiaires à la mi-temps avec un déficit de deux points. En essayant encore une fois la technique rattrapage, Grace Ngock a pue frapper le ballon dans l’arrière des poteaux, remontant la moral en gardant le rêve des Lionnes vivant. Mais cette équipe peut développé ne pouvait rien faire contre la star Nigérienne Perpetua Nkwocha, qui a finit le match avec un coup de chapeau et trois buts en moins de quarante minutes. Le défet de 5 – 1 a donc éliminé le Cameroun des finales et de la Coupe du Monde de 2011.

La saison des Lionnes était à ce point plus ou moins finit, même avec encore leur dernier match consolatoire pour déterminer les troisièmes et quatrièmes places. Dans cette dernière manche du tournoi, l’équipe féminine de Cameroun a jouée contre l’Afrique du Sud qui avait perdu à la Guinée Equatoriale en demi-finales. Inopportunément, les jouasses ont très mal répondues à leurs humiliation du match précédant et ont perdues 0-2 contre une équipe bien moins solide qu’elles.

(Résumé Complet)

Championnat D’Afrique de 2014

Quatre ans après leur cinglante défaite contre la Nigeria, les femmes Camerounaises étaient prêtes à vaincre le neuvième Championnat Féminine d’Afrique en Namibia afin d’atteindre, pour une première fois, la Coupe du Monde au Canada. Toujours suivant les même règles, seul les deux finalistes auraient l’opportunité d’envoyer leurs pays en Amérique pour se distinguer analogiquement supérieur au niveau international. Les Lionnes étaient encore mises dans le Groupe B, mais cette fois si avec l’Afrique du Sud, la Ghana, et l’Algérie ; tous déjà rencontrés pendant leurs dernier échec. Suivant le même system qualificatif, les deux meilleures équipes du bi-classement avanceraient aux demi-finales pour se jouer. Le premier match du Cameroun était une rencontre familière contre l’Afrique du Sud dans un jeu peut actif. Pendant le combat du premier obstacle, les deux pays furent équitables sans vraie joueuse ou équipe montrant leur dominance sportive. On aurait presque attendu un tir au but, quand tous d’un coup Raissa Feudjio pris sa frappe dans la quatre-vingt-huitième minute pour marquer le seul point du match. Il est aussi indicatif de dire que cette jeune femme ait que dix-huit ans !

Le prochain concoure sur l’agenda se mène vers l’équipe Algérienne, qui sortait aussi d’une victoire contre la Ghana. Le match était bien moins stressant que celui contre l’Afrique du Sud avec un but de Gaëlle Enganamouit donnant une marche de manœuvre aux Lionnes. Suite à la frustration des joueuses Algériennes qui n’arrivaient pas à marquer, elles finissent en commettant une faute qui livre à un tir de pénalité. Qui d’autre que Gaëlle Enganamouit pour le prendre ? Bien sur, elle marque facilement et donne le triomphe au Cameroun avec un score final de 2-0. Avec ceci les Lionnes étaient automatiquement qualifiées pour les demi-finales et ne devaient pas se fatiguées trop dans le troisième et dernier match de groupe.

Ce jeu contre la Ghana contenait d’extrême opposé avec une équipe qui se préparait pour la prochain épreuve et l’autre qui devait à tous pris gagner. La Ghana était très proche de prendre la deuxième position dans le classement, et pour battre l’Afrique du Sud en point nécessitait seulement deux buts contre les Lionnes. Mais même avec une équipe remplisse de remplaçants donnant la convenance aux stars de se reposer, la Ghana n’a pue que mettre un seul point dans sa victoire nostalgique contre le Cameroun. Les classements finis, les Lionnes Indomptables étaient pour la première fois au top de l’hiérarchie avec derrière eu l’Afrique du Sud.

Screen-Shot-2015-04-03-at-11.05.19-PM-300x61

(Reference aux Tableaux de Complétions)

Avec la victoire de leur groupe, le Cameroun jouait dans la demi-finale contre la dauphine du Groupe A, l’équipe de la Cote d’Ivoire. Omettant tous mal alaise de la dernière qualification internationale finit en 5-1, les Lionnes avaient prises l’avantage dès la sixième minute avec encore un autre but de Gaëlle Enganamouit. Elles rentreraient aux vestiaires pour la pause gardant cette allure et se préparant pour les quarante-cinq minutes plus importantes qui approcheraient vites. La deuxième moitié fut beaucoup plus compétitive, avec l’égalisateur de la soixante-cinquième minute qui a finit le match nul en régulation avec une score de 1-1. Pendant le temps additionnel, aucune équipe ne semblait pouvoir mettre le ballon dans la cage, et après 118 minutes de jeu, les supporteurs commençaient à se préparer pour une fin historique dans le tir au but. Mais encore une fois les Lionnes ont réussites à s’en sortir, surprenant tout le stade en choquant la Cote d’Ivoire. La défenseuse, Christine Manie, a eu la connaissance et l’expérience de savoir qu’il faillait quelle quitte sa position d’arrière pour se mètre à l’attaque dans les dernière minutes, un mouvement de foot très risqué mais amenant parfois l’impensable. Avec moins de deux minutes de jeu, Manie a pu prendre un tir qui a envoyé le ballon entre les poteaux. Avec ce but décisif, l’équipe Camerounaise a pu atteindre les finales pour la troisième fois dans l’histoire du jeune club (1991, 2004).

Etant en route pour capturer leur première victoire au Championnat, qui de mieux à jouer que l’équipe qui les aient aplaties seulement quatre ans plus tôt? Le match serait donc un autre match contre la Nigeria dans une vengeance des dernières qualifications, mais cette fois si pour le titre continental. Avec une équipe incomparablement plus forte que 2010, les Lionnes avaient une vraie chance de tous gagner, mais rien n’aurait pu les préparer pour une erra de foot Nigérienne si talentueuse que puissante. Même avec les nouvelles joueuses plus talentueuses et un envi de victoire donnant des efforts inhumaines, le Cameroun a pris un déficit brusque et soudain, avec un but venant dans la douzième minute et un autre dans la quarante-deuxième minute. En commençant la deuxième parti du jeu, l’on aurait pu croire que ce match terminerait encore en massacre de 5-1.. ou même pire, mais les Lionnes on bien défendues dans la perte incontournable de 2-0.

Mais avec cette défaite elles ne seraient pas tous tristes, car avec la deuxième place du Championnats Africain, les Lionnes Indomptables seraient invitées au Canada pour participer dans leurs première Coupe du Monde.

(Résumé Complet)

Citations:

“2010 African Women’s Championship.” Wikipedia. Wikimedia Foundation. Web. 1 May 2015. <http://en.wikipedia.org/wiki/2010_African_Women’s_Championship>.

“2014 African Women’s Championship.” Wikipedia. Wikimedia Foundation. Web. 1 May 2015. <http://en.wikipedia.org/wiki/2014_African_Women’s_Championship>.

“African Championship Women 2010 Results.” Soccer 24:. Web. 1 May 2015. <http://www.soccer24.com/africa/african-championship-women-2010/results/>.

“African Championship Women 2014 – Soccer Africa, Live Results.” African Championship Women 2014 Results. Web. 1 May 2015. <http://www.soccer24.com/africa/african-championship-women/>.

Cameroon” Written by Dylan Newman (2015), World Cup 2015, Soccer Politics Blog, Duke University. http://sites.duke.edu/wcwp/world-cup-guides/world-cup-2015-guide/players-to-watch-at-the-2015-womens-world-cup/cameroon/

“Day One – Group Stage: African Women’s Championship 2014 – Womens Soccer United.” Womens Soccer United Site Wide Activity RSS. 11 Oct. 2014. Web. 1 May 2015. <http://www.womenssoccerunited.com/day-one-group-stage-african-womens-championship-2014/>.

“The FIFA/Coca-Cola World Ranking – Associations – Cameroon – Women’s – FIFA.com.” FIFA.com. Web. 1 May 2015. <http://www.fifa.com/fifa-world-ranking/associations/association=cmr/women/index.html>.

 

Comment citer l’article:

“Les Echecs Avant la Reussite” Written by Romain Decrop (2015), World Cup 2015, Soccer Politics Blog, Duke University. http://sites.duke.edu/wcwp/lhistoire-depreuves-sportives/

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.