Le rôle du gouvernement

par Claudia Dantoin

La Suisse est un pays unique en Europe.  Pas seulement dans le contexte du langage ou la finance, mais aussi dans le monde du gouvernement.  La Suisse n’est pas un membre de la union européen.  Elle a des lois strictes en ce qui concerne l’immigration et la religion (Manga, 2).  Mais un des plus grandes différences entre lui et les autres est le service national : tous les hommes suisses a l’âge de 18 ans doivent compléter presque une année de service (« Définition », 1).  Cette pratique est obligatoire à tout, mais on peut le contester si on n’est pas physiquement capable de le faire.  Clairement, les footballeurs doivent être en bonne santé, donc il faut que tous les joueurs de l’équipe restent en Suisse pendant cette période.

Zürich: Hans Waldmann Reiterstandbild and Grossmünster

Photo : Une statue de guerre dans le centre-ville à Zurich en Suisse

Un des plus grands exemples de cette obligation est avec un joueur très célèbre de l’équipe Suisse.  Shani Tarashaj, un attaquant très doué, a l’âge de 20 ans, a signé avec Everton jusqu’en juillet 2020 pour 4 million d’euros.  Mais il doit rester à son ancien club en Suisse, Grasshopper Zurich, jusqu’à l’été prochain afin de compléter son service national.  Cette situation n’est pas nouvelle.  Dans la Corée du Sud, les joueurs doivent compléter une partie de leur service national (Dart, 1).  En Israël, le service est obligatoire mais très court en comparaison avec les autres hommes du pays.  Néanmoins cette exception pour des athlètes, si on ne complète pas le service national dans ce pays, on ne peut pas représenter l’Israël dans des compétitions internationales (Dart, 3).  Un joueur finlandais a perdu un contrat avec Manchester United à cause de ses parents qui exigeait qu’il retourne chez eux de compléter le service dans son pays (Dart, 4).

Vidéo : Shani Tarashaj en jouant pour son équipe, Grasshoppers

 

En 2013, le parlement de la Suisse avait un référendum qui demander au peuple s’il voulait terminer la pratique de service obligatoire (« Swiss », 1).  Les résultats? 73% de l’électorat voulait garder la conscription.  Donc, les footballeurs doivent s’adapter à ces pratiques nationales.

Comment citer cette page:

“Le rôle du gouvernement”, Written by Claudia Dantoin(2016). European Cup 2016 Guide, Soccer Politics Blog, Duke University, http://sites.duke.edu/wcwp/tournament-guides/european-cup-2016-guide/la-suisse-une-equipe-a-suivre-a-euro-2016/le-role-du-gouvernement/ (accessed on (date)).