Les attitudes des joueurs envers les clubs – Tom Finney de Preston

By | February 12, 2020

Je voudrais considérer les attitudes toujours trés differentes envers le football. Ça semble à moi comme il y a une grande intervalles des contextes dans lesquelles le football est joué. Il est joué dans les prisons et en dehors les stations-service en pause de travail, mais aussi dans les jeux entre les équipes comme Manchester City et Manchester United, dont un jeu a reçevu 4.04 millions de vues à l’echelle mondiale en Avril 2012. Il est interessant de considerer la difference des jeux dans ces échelles different. Peut-être aussi de considerer si à ce haut et trés mediatisé niveau les joueurs ont réellement le même niveau de fidélité à leurs clubs. C’est possible aussi que, d’une certaine manière, cela enlève le plaisir du football, et fait en sorte qu’ils ne soutiennent pas une équipe individuelle, comme la majorité des supporters, mais déplacent plutôt des équipes basées entièrement sur le salaire qu’ils sont proposé.

Pour considerer la question de le vrai fidélité des joueurs envers leur équipe il y a le jouer Tom Finney. Tom Finney viens de Preston en Angleterre, et a joué pour ‘Preston North End’ pour la totalité de son carrière. Il était un ‘one club player’, il est né en Preston en 1922, donc il a joué pour son équipe locale pour la totalité de son carrière, de même que pour Angleterre aussi. L’étendue de ses prouesses sur le terrain a été reconnue au-delà de son rôle chez Preston. Finney a joué pour l’Angleterre et a participé à trois coupes du monde. Il était en fait le premier joueur à avoir été nommé ‘footballeur anglais de l’année’ à deux reprises, et avait même le record du plus grand nombre de buts marqués pour l’Angleterre par un joueur individuel, puis 30.

On peut voir le prix qu’il a joué pour son fidélité. Selon le Guardian, même si il était clairement un jouer fantastique, il n’as pas beaucoup de médailles de montre pour ça. La seule médaille qu’il a remportée était pour un jeu pendant la guerre, c’était Preston contre Arsenal, et Preston a réussi, mais à cause de fait que c’était pendant la guerre ce n’était pas considéré comme un honneur de football. Aussi, il était payé seule £14 par semaine par Preston, et £12 dans l’été, avec £2 pour une victoire et £1 pour une tirage au sort. Il a même dirigé une enterprise de plomberie aux côtés de joueur au football au niveau qu’il a fait. Considérant cela, et son salaire de Preston, on pourrait penser que quand il a reçu une offre du prince italien de jouer pour une équipe italienne pour une frais de signature de £10,000 et puis pour £130 par mois et puis, aussi, une prime de jusqu’à £100 par jeu, il accepterait, mais il n’a pas. Fidèle à son club, il voulait rester à Preston. Même quand aprés on lui a offert un villa mediterranéen, une voiture des sports et aussi le voyage illimité vers et de l’Angelterre – c’etait practiquement une toute nouveau vie, mais encore il a dit ‘non’. Aprés encore encore, on lui a offert un frais de signature de £30,000, et encore, il a dit non.

Sa loyauté envers l’équipe s’est poursuivie même après avoir joué pour elle de 14 ans à 38 ans. Après sa retraite, Finney est même devenu président du club, et de nombreuses autres bonnes causes autour de la zone de Preston. Cela amène à se demander si une telle situation se produirait un jour. Il semble qu’avec des joueurs déplaçant des clubs pour autant que 222 millions d’euros (Neymar passant de Barcelone au Paris Saint Germain), ce serait trop pour refuser, peu importe où il soutient et voudrait jouer pour. Cela pose également la question de savoir si Tom Finney était un joueur rare, dont nous verrons de moins en moins. Cela me fait aussi considérer les régles qu’il y a avec les équipes de rugby en Angleterre. Il y un maximum salaire que les équipes peuvent payer leur joueurs, pour en faire un terrain de jeu plus uniforme. Le recherche sur Tom Finney me fait me demander si  serait une bonne idée d’introduire une idée similaire dans le football ‘Premier League’. C’est pour augmenter la fidélité envers certains équipes parmi les joueurs, et aussi pour le donne un plus uniforme compétition, à cause de les équipes comme Preston qui reste dans le plus bas lègues.

 

Citations

 

en.wikipedia.org › wiki › Tom_FinneyTom Finney – Wikipedia

www.theguardian.com › football › feb › sir-tom-finneySir Tom Finney obituary | Football | The Guardian

Leave a Reply

Your email address will not be published.