L’interdiction de recruter pour Chelsea FC

By | February 27, 2019

L’équipe, et les supporters de Chelsea FC, sont en train d’un saison dure. Chaque fois qu’il semble qu’ils prennent un pas dans un meilleur direction et avancer, ils prennent deux pas à l’arrière. Après un match désastreux contre Bournemouth ou ils ont perdu 4-0, les bleus ont gagné 5-0 contre Huddersfield, mais tout de suite s’embarrasse contre Manchester City avec un résultat historique: une perte de 6-0. Sur tous cela, le nouveau entraîneur Maurizio Sarri refus d’adapter ses tactiques et en faisant ça, a perdu le respect de ses joueurs. Le moment qui peut expliquer cela le mieux c’est passé pendant le final du Carabao Cup contre Manchester City. Au fin des 90 minutes, les deux équipes se trouvaient égal à 0-0. Même après la prolongation de 30 minutes, personne a marqué. Pendant tout cela, le gardien de Chelsea a reçu un coup de pied à la jambe et devait reçoit attention des entraîneurs médicaux. Sachant qu’ils doivent décider le match probablement avec les tirs aux buts, Sarri essayait à remplacer le gardien pour qu’ils puissent avoir quelqu’un qui n’est pas blessé dans le but. Quelque chose comme ça c’est normale, mais en ce cas, la séquence des événements n’était pas du tout normale. Le gardien, Kepa Arrizabalaga, refusait d’être remplaçait. Les deux ont disputé pour presque cinq minutes, mais en fin, ils ont ‘décidé’ pour Arrizabalaga de rester pour les tirs au but. Arrizabalaga a joué assez bien, mais Chelsea ont perdu, et alors tous que le média a focalisé sur après le match c’était cet incident.

Mais cette saison va de mal en pis pour Chelsea, après un décision de FIFA leur interdit de faire des transferts jusqu’au janvier 2020, ou deux fenêtres de transferts. Des choses comme ça arrivent souvent pour les plus grands équipes, comme Real Madrid et Barcelona récemment, et le réalité c’est beaucoup moins sévère que les grands titres faire croire au public. Pour un équipe avec le soutien de Roman Abramovich, il n’y a jamais des issues avec l’argent, donc la pénalité qu’ils doivent payer c’est presque rien pour lui. Mais beaucoup plus important que ça, c’est qu’avant l’interdiction prends effet, ils peuvent dépenser beaucoup cet été pour les joueurs qu’ils croient ils ont besoin de avant que l’interdiction commence. Même si ils décident contre l’idée d’un magasinage effréné cet été, ils ont 41 joueurs en prêt maintenant qui inclut les grands noms comme Michy Batshuayi et Christian Pulisic, alors si Eden Hazard décide qu’il veut un transfert, tous n’est pas perdu.

Tous cela c’est à dire qu’il y a un présence de la distinction entre les plus grands équipes, et les uns qui sont plus petits, sans la même soutien monétaire. Les grandes organisations qui contrôlent le foot essayent à réglementer ça, mais comme on a vu ici avec Chelsea, même les efforts directs d’opposer ça ne peuvent pas faire trop contre ces équipes. Dans les autres sports plus grands aux États Unis, il y a des limites pour chaque équipe autour de combien il peut payer chaque année pour leurs joueurs. Cela donne un égalité qui permettre les équipes qui viennent des plus petits états de battre avec les uns qui viennent de Los Angeles et New York, ou les équipes génère plus d’argent. Le quantité d’argent une équipe possède ne devrait pas être ce qui décide les matches du foot.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *