La diversité dans le football comme question politique:

La diversité de l’équipe nationale française a été un sujet d’importance en France pendant les derniers vingt ans.

Depuis la deuxième guerre mondiale, la France a eu beaucoup d’immigrés. Pendant 1945-1975, l’état français a encouragé l’immigration pour travailler dans une économie fort et pour reconstruire l’infrastructure détruit dans la guerre. Dans cette période, la plupart des immigrés sont venus des pays Européens ou des pays Maghrébins. Pendant les derniers 40 ans, l’immigration est devenu une grande polémique en France pour deux raisons. Les immigrés, et les minorités visibles, sont devenus une proportion significative de la population française, qui a bouleversé beaucoup de français blancs. En outre, l’économie française est devenue moins forte. Ces événements ont contribué au monte de racisme et sentiment anti-immigration, et la création du Fronte Nationale par Jean-Marie Le Pen en 1972.

En 1998, l’équipe française de football masculine a gagné sa première Coupe du Monde. La compétition était en France, et c’était un des moments le plus joyeux et nationalist dans l’histoire du pays. L’équipe était composée des joueurs des patrimoines très diverses, avec beaucoup de joueurs d’origine Africaine ou Antillaise. Thierry Henry, Zinedine Zidane, Lilian Thuram, Marcel Desailly, et Christian Karembeu étaient tous des joueurs noirs ou maghrébins. Avant la compétition, en 1996, Jean-Marie Le Pen a dit “Il est artificiel que l’on fasse venir des joueurs de l’étranger en les baptisant équipe de France” et il a critiqué les joueurs parce qu’ils “ne chantent pas La Marseillaise ou visiblement ne la savent pas, quand les autres équipes chantent leur hymne à pleine voix.”(La Croix). La plupart de la France était horrifié par ses sentiments, et pour eux la victoire de l’équipe “Black, Blanc, Beur” a montré le succès de leur système d’immigration et d’assimilation, et l’unité de la France.

Le sentiment de l’unité n’a pas duré longtemps. Deux ans après 1998, une sondage a montré que 36% de français croyait qu’il y avait “trop de joueurs d’origine étrangère dans l’équipe de France de football”(“Les illusions perdu dans Black-Blanc-Beur”). En 2002, Jean-Marie Le Pen, le chef du parti politique extrême droit a passé au second tour de l’élection présidentielle. Ce résultat a établi le Front Nationale comme légitime. Les joueurs de football masculine ont parlé contre Le Pen, et Le Pen a perdu, mais l’illusion de 1998 avait encore disparue(Hooper). En 2010, il y avait beaucoup de conflit entre l’équipe française au Coupe du Monde, et la presse ont blâmé les joueurs noirs. En 2011, il y avait une scandale quand le journal Mediapart a publié une enregistrement ou les directeurs sportifs de l’équipe de football masculine ont proposé une système de quotas ou les joueurs d’origine africaines seraient limité à 30% de l’académie de la jeunesse(Gittings). Beaucoup de joueurs masculine et journalistes ont remarqué l’existence de la discrimination dans le foot français et même dans la société française, et il est devenu sujet toujours présent dans le discours publique.

Vingt ans après la victoire de 1998, l’équipe française masculine a gagné sa deuxième Coupe du Monde, cette fois en Russie. Encore l’équipe était très diverse, et 15 des 23 joueurs était d’origine africaine. Cette fois, il n’y avait pas la même illusion d’unité nationale, mais il y avait une grande conversation sur l’identité des joueurs. Beaucoup de spectateurs d’autres pays, et certains spectateurs français, ont remarqué la présence africaine sur l’équipe. Certains ont dit que “L’Afrique a gagné le Coupe du Monde.” Beaucoup de français ont répondu très fortement en disant que les joueurs sont français, et pas africaine(Kilkenny). Pour la plupart, les joueurs ont affirmé leur nationalité française en reconnaissant les patrimoines de ses parents.

Il n’y a pas la même conversation de l’importance de la diversité de l’équipe féminine qu’il y a pour l’équipe masculine. Je recherche la diversité sur l’équipe de football féminine française, et comment elle est present dans la discours publique.

 

L’équipe actuelle de football féminine française:

L’équipe française de football féminine est très diverse, exactement comme l’équipe masculine, et elle représente la diversité en France. L’équipe de la dernière sélection, pour le 1 Avril 2018, avait 5 joueuses née dehors de la France métropole, et 8 autres d’origine d’une ancienne colonie française. L’équipe comprend joueuses d’origine Algérienne, Tunisienne, Marocaine, Camerounaise, Martiniquaise, Malienne, Gabonaise, Congolaise, Antillaise, et de l’île La Réunion.

Mais, historiquement l’équipe féminine n’a pas été la même symbole nationale de diversité que l’équipe masculine. Le football féminine n’est pas aussi populaire en France que le football masculine, probablement parce que l’équipe n’a pas eu la même succès que l’équipe masculine, et aussi à cause du sexisme dans la société française. Peut-être, s’il l’équipe féminine trouvera le succès cette année, dans une Coupe du Monde organisé en France, l’équipe féminine trouvera une place plus haute dans la société. De plus, elle pourrait servir comme une symbole de l’intégration et la puissance des immigrés et la diversité.

Voici une liste des joueuses françaises de la dernière sélection qui sont d’origine dehors la métropole:

  • Sarah Bouhaddi: d’origine Algérienne, née à Cannes.

Elle est gardien pour France, et elle a joué 134 matches.

  • Amel Majri: née en Tunisie
  • Sakina Karchaoui: d’origine Marocaine, née à Salon-de-Provence
  • Griedge Mbock Bathy Nka: d’origine Camerounaise, née à Brest

En 2015, elle est devenu la joueuse la plus chère dans l’histoire de la France avec un transfert de 100 000 euros à Olympique Lyonnais. Il est aussi intéressant qu’une site africaine l’appelle “camerounaise” malgré sa nationalité française. Ici on peut voir un peu le même débat de 2018 sur l’identité des joueurs et joueuses d’origine africaine.

Elle a 104 matchs et 20 buts pour France. Elle a 12 championnats de France et 5 ligue des champions avec Lyon. Elle est capitaine de Lyon.

  • Aïssatou Tounkara: d’origine Malienne, née à Paris
  • Onema Grace Geyoro: née en RD Congo
  • Kheira Hamraoui: d’origine Algérienne, née à Croix
  • Viviane Asseyi: d’origine Gabonaise, née à Mont-Saint-Aignan
  • Delphine Cascarino: d’origine Antillaise, née à Saint-Priest
  • Kadidiatou Diani: d’origine Malienne, née à Ivry-sur-Seine

Une des meilleures attaquantes en France.

Elle a seulement 22 ans, mais elle a marqué 5 buts dans ses premiers 13 matchs.

Kenza Dali, d’origine Algérienne, n’était pas sélecté pour les matchs les plus récents, mais  c’est une joueuse importante pour l’équipe féminine française. Elle a dit “Je suis née en France de deux parents algériens. C’est une grande fierté pour eux de me voir porter le maillot de l’équipe de France”(FIFA). Aussi, Louisa Nécib était une joueuse d’origine Algérienne très important pour l’équipe française avant de sa retraite récente. Jessica Houara, d’origine Algérienne, est une autre joueuse importante pour la France pendant plusieurs années(Ahmed and Dubois).

Je voudrais être clair que je ne questionne pas que ces joueuses sont aussi françaises que n’importe qui, je veux simplement montrer la diversité de l’équipe. Je vois sa diversité comme une grande force, et la diversité de l’équipe indique que le football en France est plus accessible à la population que dans les autres pays.

 

La diversité de l’équipe américaine:

L’équipe de football féminine américaine n’est pas aussi diverse que l’équipe française. Historiquement, l’équipe américaine a été très blanche et très classe moyenne supérieure. Entre 1991 et 2016, seulement 14 joueuses étaient minorités visibles(Van Epps). Sur l’équipe qui a gagné la Coupe du Monde en 2015, seulement 2 étaient des minorités visibles. Elles étaient très bonnes, comme Sydney LeRoux, mais les proportions ne ressemblaient pas la reste du pays. Ce problème est normalement attribué à deux choses: une manque de représentation ou modèles, et des exigences de l’argent pour jouer aux niveau de jeunesse. Les jeunes joueuses américaines normalement jouent pour les clubs, et il est super cher d’être membre et aussi de voyager tout le temps pour les matchs. Selon une étude de 2012 par “Project Play,” seulement 32% des ménages américaines avaient une revenu de $75,000 ou plus, mais 54% de ménages avec des enfants qui jouent au foot avaient un revenu si fort(Van Epps). Beaucoup de familles doivent payer $3,000 ou plus chaque année pour que son enfant peut jouer au foot. Doug Andreassen, qui essaient d’encourager la diversité dans U.S. Soccer, a dit “Il marche seulement pour les enfants blancs. Pour les minorités dans les villes aux États-Unis, il ne marche pas.”(Wahl). En France et autres pays, il y a une système ou les clubs investissent dans les joueurs, et alors les jeunes joueuses ne doivent pas payer pour jouer comme aux États-Unis(Leber). Ce systeme a toujours ses problemes, mais il est plus ouvert(Dubois). Vincent Dunn, le père de Crystal Dunn, une joueuse africaine-américaine très forte, a dit “L’argent que les parents paient pour le foot n’est pas dans le revenu disponible de beaucoup d’africaine-américaines.”(Wahl). Aux États-Unis, le foot est un des sports le plus inéquitable. Des autres sports historiquement très blanche, comme le tennis et la natation, ont pris des mesures pour ouvrir ses sports à la grande publique.

De plus, les femmes minorités déjà manquent les modèles et la représentation à cause de leur statut comme femmes ou filles. Les études ont montré que les enfants n’ont pas la confiance dans le sport quand il n’y a pas des modèles qui les ressemblent. C’est un problème pour les filles et pour les minorités, alors c’est un gros problème pour les filles minorités avec des identités intersectionnelles opprimés. Il y a beaucoup plus d’identités intersectionnelles que le race et le genre, mais je choisis de concentrer sur seulement ces deux ici.

Cependant, il y a eu des programmes récentes pour ouvrir le football à la grande population américaine(Leber). Ces programmes prennent du temps pour produire les changements, parce qu’ils commencent avec les jeunes enfants, mais il y a déjà des résultats. Dans la dernière sélection, il y avait 6 joueuses minorités visibles des 24 qui étaient choisis, une proportion qui ressemble beaucoup plus la démographie des États-Unis.

 

Pour regarder en 2019:

La Coupe du Monde 2019 va se dérouler en France, qui le donne une importance unique pour le pays. La compétition de 1998, aussi en France, a créé une sentiment de l’unité en France, et de l’optimisme pour le futur et l’intégration du pays. La France a exprimé qu’elle veut utiliser cette Coupe du Monde pour développer le soutien pour le football féminine, et une victoire seraient très pour ce but(Goff). Si cette équipe de football diverse peut gagner la Coupe du Monde sur la terre française, ca serait une victoire pour le football féminine et pour l’immigration en France. Les immigrés ne devraient pas devoir gagner la Coupe du Monde pour être acceptés, mais il est bon d’avoir des bonnes modèles.

Le football féminine est déjà très populaire aux États-Unis, mais je vais regarder si les américaines peuvent développer plus de soutien dehors de la classe moyenne supérieure. Nous avons besoin d’un sport et une équipe qui est ouvert à tous et à toutes. À mon avis, U.S. Soccer doit mettre plus de ressources à aider les enfants marginalisés à jouer au foot, et pour les trouver les modèles pour elles.

 

Citations:

Ahmed, Shireen, and Laurent Dubois. “The Cultural Significance of the Hijab and France’s Jessica Houara.” SI.com, 14 June 2015, www.si.com/planet-futbol/2015/06/14/jessica-houara-dhommeaux-hijab-france-womens-world-cup.

“Dernière selection.” Féminine A – Fédération Française de Football. https://www.fff.fr/equipes-de-france/2/feminine-a/derniere-selection

Djellit, Nabil. “Football Kheira Hamraoui : « Ma Rage, Ma Ténacité M’ont Permis D’y Arriver ».” SaphirNews.com | Quotidien D’actualité Sur Le Fait Musulman En France, 29 June 2016, www.saphirnews.com/Kheira-Hamraoui-Ma-rage-ma-tenacite-m-ont-permis-d-y-arriver_a22614.html.

Dubois, Laurent. “How Not to Scout for Soccer Talent.” The Atlantic, Atlantic Media Company, 14 June 2018, www.theatlantic.com/magazine/archive/2018/07/the-wrong-way-to-scout-for-soccer-talent/561707/.

“Euro 2017 : Sakina Karchaoui, L’étoile Montante D’origine Marocaine Des Bleues.” Femmesdumaroc, 2017, femmesdumaroc.com/actualite/euro-2017-sakina-karchaoui-letoile-montante-dorigine-marocaine-des-bleues-34589.

FIFA.com. “Fabulous France Find Strength in Unity.” Www.fifa.com, 12 Oct. 2012, www.fifa.com/u17womensworldcup/news/fabulous-france-find-strength-unity-1783278.

FIFA.com. “Dali Imagine Déjà Le Tableau – FIFA.com.” Www.fifa.com, 20 Mar. 2015, fr.fifa.com/womensworldcup/news/dali-imagine-deja-le-tableau-2566705.

“Les Illusions Perdues Des ‘Black-Blanc-Beur.’” Courrier International, 2 July 2008, www.courrierinternational.com/article/2008/07/03/les-illusions-perdues-des-black-blanc-beur.

“France : Le Transfert Record De La Camerounaise Mbock Estimé à 100 000 Euros.” Africa Top Sports, 4 June 2015, www.africatopsports.com/2015/06/04/france-le-transfert-record-de-la-camerounaise-mbock-estime-100-000-euros/.

Gittings, Paul. “Divided We Stand: How France’s Race Quota Row Ignites Old Tensions.” CNN, Cable News Network, 20 May 2011, edition.cnn.com/2011/SPORT/football/05/20/football.france.racism.history/index.html.

Goff, Steven. “France Prepares for Women’s World Cup, on and off the Field.” The Washington Post, WP Company, 20 Jan. 2019, www.washingtonpost.com/sports/2019/01/20/france-prepares-womens-world-cup-off-field/?noredirect=on&utm_term=.d8a3c030eaf1.

Hooper, Simon. “French Spirit of 1998 Turns Sour.” CNN, Cable News Network, 26 Apr. 2002, edition.cnn.com/2002/WORLD/worldcup/04/26/france.lepen/.

Kilkenny, Katie. “Trevor Noah Fires Back at French Ambassador Who Criticized World Cup Joke.” The Hollywood Reporter, 18 July 2018, www.hollywoodreporter.com/live-feed/trevor-noah-fires-back-at-french-ambassador-gerard-araud-world-cup-joke-1128275.

La Croix. “Pour Le Pen, L’équipe De France De Foot N’est Pas Française.” La Croix, 24 June 1996, www.la-croix.com/Archives/1996-06-25/Pour-Le-Pen-l-equipe-de-France-de-foot-n-est-pas-francaise-_NP_-1996-06-25-377656.

“Latest Roster.” USWNT Roster – U.S. Soccer, www.ussoccer.com/womens-national-team/latest-roster#tab-1.

Leber, Jessica. “The Embarrassing Lack Of Diversity In U.S. Women’s Soccer.” Fast Company, 9 July 2015, www.fastcompany.com/3048350/the-embarrassing-lack-of-diversity-in-us-womens-soccer.

Van Epps, Sharon. “Soccer in the U.S. Still Looks like It’s for White Girls.” The Washington Post, WP Company, 9 Sept. 2016, www.washingtonpost.com/news/parenting/wp/2016/09/09/soccer-in-the-u-s-still-looks-like-its-for-white-girls/?utm_term=.641cf493baf1.

Wahl, Grant. “Crystal Dunn Looking to Star in Rio for U.S. Women.” SI.com, 25 July 2016, www.si.com/planet-futbol/2016/07/25/crystal-dunn-uswnt-olympics-usa-rio-brazil.