Posts Tagged Family

La polygamie à la française?

http://www.lefigaro.fr/international/2012/11/12/01003-20121112ARTFIG00457-broadwell-une-femme-ambitieuse-et-sportive.php

J’ai trouvé cet article intéressant parce que traditionnellement les Français ont des opinions vraiment diffèrent que les Américains notamment vers les relations amoureuses hors le mariage. On pense à François Mitterrand et le fait que sa femme et sa maitresse ont été côté à côté aves les enfants légitimes et illégitimes à son enterrement. (On peut voir les photos dans ce site : http://iconicphotos.wordpress.com/2009/10/16/mitterands-funeral/.) En plus, j’ai entendu que beaucoup des français n’ont pas compris le scandale autour de Bill Clinton et Monica Lewinsky.
C’est pour cette raison que j’étais attiré par l’article sur Paula Broadwell et David Petraeus. Je penserais qu’ils ne s’occuperont pas de ça. Mais, en lisant l’article j’ai pensé au sujet de la polygame dont on a beaucoup parlé. En approchant les nouvelles de la perspective française comme ça, je pense que le problème n’est pas la relation amoureuse, mais le fait qu’elle a exposé la relation pour sa jalousie. Le Figaro demande : « Comment cette experte en antiterrorisme, qui a visité plus de 60 pays et s’astreint à une hygiène de vie irréprochable, a pu envoyer des mails de menace à une femme qu’elle considérait comme sa rivale ? » comme si le fait qu’elle est elle est éduquée, bonne, et respectable implique sa discrétion.
Je n’ai pas lu beaucoup sur ce sujet des nouvelles américains, mais j’imagine qu’ils ont des autres foyers. Je sais au moins que les américains s’intéressent plus au général tandis que les français s’intéressent plus à la maitresse. Ça me dévoile que même si les français soutiens qu’ils sont contre la polygamie, il n’est pas simplement noir et blanc. Il y a des façons spéciales de la faire, et il faut suivre leurs règles.

Par Judith Duportail
Mis à jour le 12/11/2012 à 14:50 | publié le 12/11/2012 à 13:20

Tags: , , , , , , , , , , ,

Film Francais: Summer Hours (L’Heure d’été)

J’ai vu ce film la première fois l’année dernière, mais récemment, je l’ai revu et je l’ai apprécié énormément. Il est l’un de ces films qui laisse un sourire sur votre visage à cause de sa brillance. L’Heure d’été raconte l’histoire de trois enfants adultes qui doivent décider le destin de la collection d’art extraordinaire de leur mère après sa mort. Olivier Assayas, le réalisateur, examine les effets de changement de génération et l’économie globalisé sur l’identité français et la structure d’une famille du 21ème siècle. Il est en même temps déchirant mais gentil, nostalgique mais moderne, universel mais personnel.

Les scénarios présentés dans le film semblent refléter nos propres vies. Le fils ainé vit en France, le jeune frère en Chine et la sœur à New York. Comme ces personnages, nous avons des familles, des amis, des voisins qui habitent loin de nous et nous existons dans le cadre d’un réseau mondial. Le dilemme qui se pose a la fois dans la réalité et à la télé demande la question de ce que signifie être français tout en vivant dans des endroits en dehors de l’existence francophone. Le frère cadet admet bien que ses enfants parlent français, ils n’ont probablement pas se considérer comme français, ou associer aussi bien avec ces mœurs.

L’idée que les objets peuvent aider à créer et nous contraindre à l’histoire est présentée tout au long du film comme la fois un cadeau et un fardeau. La mère raconte le fils ainé de vendre tout l’art, et se libérer du poids de son histoire, mais les enfants se trouvent attachés à l’histoire alors qu’ils essayent de les vendre. Surtout aujourd’hui, les jeunes français chez soi et a l’étranger doivent arriver à un accord avec les charges et les avantages des coutumes et croyances de leurs parents. Le gens des générations plus âgées ont s’adapter a l’idée de la famille moderne qui est caractérisée par cette dispersion et dissolution.

Suvam

La Bande Annonce :

Tags: , ,

css.php