Pendant mon été au Madagascar, j’ai pu voir de première main l’influence du football dans une ancienne colonie de la France. Jusqu’à présent, je ne me suis pas rendu compte des significations de ce sport, mais en lisant Soccer Empire, j’ai reconnu que le football au Madagascar a le même valeur qu’aux Antilles ou en Afrique de l’Ouest. Même si le Madagascar n’a pas encore produit de stars du football, les Malgaches y jouent beaucoup et pour les mêmes raisons.

le foot avec les enfants malgaches
Le football fournit un lien avec le reste du monde. Ces enfants ne parlaient que le malgache et un peu de français, et nous ne parlions que l’anglais et un peu de français aussi. Mais le foot est une langue universelle: une fois que nous avons vu le ballon, nous avons pu communiquer. Et malgré le fait que notre groupe était plus âgé et nous sommes venus d’un pays plus riche, les garçons malgaches jouaient beaucoup mieux que nous. Cela montre comment le football peut égaliser les gens. C’est un jeu d’adresse, pas de race ou de statut. Grâce au foot, nous pouvons communiquer au même niveau avec ces gens qui était très différents de nous.

un match de foot
À la même fois, le football est une source de la fierté nationale. Ce match avait lieu le jour de l’indépendance de Madagascar. Il y avait une grande parade d’étudiants, le maire a prononcé un discours, et le jour a fini avec un match de foot entre les deux équipes de la petite ville. La foule entourait le terrain entier: presque tous les habitants – mâles, femelles, âgés, jeunes – étaient là pour regarder. Le football entraînait la camaraderie et la réjouissance. Derrière nous (pas dans la photo), il y avait un grande nombre de drapeaux malgaches, pour souligner le fait que ce jeu était une célébration de la nation. Le match a démontré que les Malgaches n’ont pas besoin de fête extravagante occidentalisé: un ballon et deux buts suffira pour fêter le pays et sa peuple.

Le foot est un sport relativement simple, mais son importance dans un context mondial est beaucoup plus profonde.