La première partie du chapitre de Frantz Fanon, “L’Algérie se dévoile,” m’a fait immédiatement penser à la controverse en France sur l’interdiction de porter un voile intégral islamique en publique. Pendant les débats, je n’ai jamais complètement compris le motif de cette interdiction, ou l’importance de porter un voile non plus. Mais ce chapitre donne un aperçu d’une situation similaire, et les parallèles m’intéressaient beaucoup. En défendant la loi, Nicolas Sarkozy a dit: “la citoyenneté doit se vivre à visage découvert” (ici). Cela me rappelle un peu des hommes européens dont Fanon a parlé, qui veulent pouvoir voir les Algériennes: “L’Européen face à l’Algérienne veut voir. Il réagit de façon agressive devant cette limitation de sa perception.” En France moderne, les Européens adoptent les lois au lieu d’agir agressivement, et ils disent vouloir faire de la femme une citoyenne, au lieu d’un objet sexuel. Mais c’est le même sentiment de forcer les femmes de se présenter dans une façon qui convient à eux, les européens. Peut-être qu’il y a des femmes musulmanes qui voient cette loi comme un “viol” des droits, comme Fanon avec l’Algérie coloniale.

C’était intéressant de lire aussi comment les exigences des colonisateurs a provoqué les algérien(ne)s à tenir plus fort leurs coutumes, comme le port du voile. Ce n’était pas le voile lui-même qui était important – au contraire, il était devenu une entrave pendant la guerre – mais c’était simplement un autre façon de résister le contrôle colonial. Il est possible que les musulmanes en France ressentent la même chose, le besoin de préserver leurs identités culturelles et religieuses dans une société européen. La différence primaire, bien sûr, c’est que les français dont Fanon parle ont colonisé l’Algérie, pendant que les musulmanes en France sont entrées dans une société européenne de leur propre volonté. Aujourd’hui, tout le monde sait (j’espère, au moins) que c’est mal d’envahir un pays par la force et imposer vos propres idées sur son peuple. Mais si un étranger décide d’immigrer à votre pays, avez-vous le droit de créer des lois pour réprimer leur culture et leur religion? Et même si vous le pouvez, est-ce que c’est vraiment nécessaire? La loi qui a interdit les voiles intégrales était adopté l’année dernière, entrait en vigueur en Avril, et il y a un mois, pour la première fois, deux femmes ont été condamné pour le port publique de leurs niqabs et doivent payer des amendes d’environs €100 chacune (ici). Apparemment, la France soutient toujours l’interdiction. En dépit de son histoire coloniale, il me semble qu’il y a toujours des éléments un peu xénophobes de la culture française.